les oiseaux du ciel

Un grand homme nous a quittés

Résultat de recherche d'images pour "jean vanier mort"

 

Il nous a accompagnés si longtemps... Semant des lieux de vie, de paix, de joie,

à travers le monde ...

Jean Vanier,       qui est - il ?

 

Résultat de recherche d'images pour "jean vanier mort"

Un film merveilleux sur la vie et l' action de cet être exceptionnel, qui a permis à tant de personnes de vivre ensemble, avec toutes leurs différences...

Un saint des temps modernes, il a rejoint ces grands qui sont aussi des tout- petits : Mère Teresa, Soeur Emmanuelle, Jean- Paul II, L' Abbé Pierre, Joseph Wresinsky,

et tant d' autres...

Que le Seigneur soit béni  pour ces vies données !

Posté par Lorraine57 à 22:01 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,


30 avril 2019

Pâques, LA VIE !

 

P1070798

"Obscure est la nuit du tombeau, et pourtant,l' éclat des plaies sacrées traverse l' épaisseur de la pierre,

la soulève et la met de côté comme une plume;

De l' obscurité du tombeau se lève le corps ressuscité du Fils de l' homme,

éblouissant de lumière, rayonnant de clarté. "

( Extrait d' une poésie d' Edith Stein , d' autres textes ici ...)

 

Qu' il est bon de se replonger dans cette Parole de vie des evangiles  !

..C 'est alors qu' entra l' autre disciple, lui qui était arrivé le premier au tombeau. Il vit, et il crut. ( Jean, 20, 1-9 )

 

  Le soir de Pâques, à Emmaüs, un mystérieux voyageur.. ( Luc, 24, 13-35)

P1080186

 

Une rencontre  au  bord du lac de Galilée ( Jean 21, 1-14 )

P1080187

 

Je contemple aussi ces oeuvres sculptées photographiées à Notre - Dame de Partis, il y a 2 ans.... Elles font partie de la "Clôture du choeur", elles datent du XIV° siècle...et racontent les Evangiles...

Je ne sais pas encore dans quel état elles sont actuellement...

La vie est difficile et si cruelle pour tant d' êtres humains, nous l' avons constatés tous ces derniers jours, le jour de Pâques même pour les chrétiens du Sri Lanka...Ne les oublions pas, pensons à eux, pleins de respect, de silence, devant ce grand mystère du martyr, de la souffrance, de la mort...

 

‘’Celui qui est uni au Christ est une nouvelle créature,

ce qui est ancien a disparu, voici: ce qui est nouveau est déjà là"

 ( 2 Cotinthiens, 5,17 )

 

P1130841 (2)

Posté par Lorraine57 à 22:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

19 avril 2019

Vendredi Saint

P1130811 (2)

 

P1130808 (3)

 

C 'est alors ô Nuit que tu vins et dans un grand liceul

tu ensevelis

Le Centenier et ses hommes romains,

La Vierge et les saintes femmes,

Et cette montagne, et cette vallée, sur qui le soir descendait,

Et mon peuple Israêl et les pécheurs et ensemble celui qui mourait, qui était mort pour eux

 

Et les hommes de Joseph  d' Arimathée qui déjà s' approchaient

Portant le linceul blanc.

Charles Péguy, Le Porche du Mystère de la Deuxième Vertu ( final)

P1130813

P1130812 (3)

 

mars 2007 413

La sainte couronne...

Stabat Mater Notre - Dame...

Posté par Lorraine57 à 22:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 avril 2019

Notre - Dame au coeur

Aujourd hui....

d4rk0tswsaasgpb-1050x600

Merci aux pompiers

capture-decran-2019-04-16-a-08-20-57

 

C 'était il y a 2 ans , merveilleux souvenirs...

 

P1080117

 

P1080125

 

 

P1080067

 

P1080088

P1080089

 

P1080185

 

P1080084

 

 

 

P1080180

P1080073

Merci Notre - Dame

P1080197

 

Charles Péguy

La Tapisserie de Notre-Dame

1913

Présentation de Paris à Notre-Dame

Étoile de la mer, voici la lourde nef

Où nous ramons tout nuds sous vos commandements ;

Voici notre détresse et nos désarmements ;

Voici le quai du Louvre, et l’écluse, et le bief.

Voici notre appareil et voici notre chef.

C’est un gars de chez nous qui siffle par moments.

Il n’a pas son pareil pour les gouvernements.

Il a la tête dure et le geste un peu bref.

Reine qui vous levez sur tous les océans,

Vous penserez à nous quand nous serons au large.

Aujourd’hui c’est le jour d’embarquer notre charge.

Voici l’énorme grue et les longs meuglements.

S’il fallait le charger de nos pauvre vertus,

Ce vaisseau s’en irait vers votre auguste seuil

Plus creux que la noisette après que l’écureuil

L’a laissée retomber de ses ongles pointus.

Nuls ballots n’entreraient par les panneaux béants,

Et nous arriverions dans la mer de Sargasse

Traînant cette inutile et grotesque carcasse

Et les Anglais diraient : ils n’ont rien mis dedans.

Mais nous saurons l’emplir et nous vous le jurons

Il sera le plus beau dans cet illustre port

La cargaison ira jusque sur le plat-bord

Et quand il sera plein nous le couronnerons.

Nous n’y chargerons pas notre pauvre maïs,

Mais de l’or et du blé que nous emporterons.

Et il tiendra la mer : car nous le chargerons

Du poids de nos péchés payés par votre Fils.

 

Méditation d' Edith Stein, Soeur Thérèse Bénédicte de la Croix. ( lue ici )

 

« Salut, ô croix, notre unique espérance’ : tel est le cri que l'Église met dans notre bouche en

ce temps consacré à la contemplation de l'amère souffrance de Notre Seigneur Jésus-Christ…

Le signe de notre Rédemption est dressé bien haut devant nous et nos regards doivent y rester

attachés jusqu'à ce que l'alléluia pascal nous invite à nouveau à perdre de vue la terre un instant

et à nous réjouir des noces de l'Agneau…

Les bras du Crucifié sont grands ouverts pour t’attirer contre son Coeur. Il réclame ta vie

pour te donner la sienne.

 

Ave Crux, spes unica !

Le monde est en flammes.

 L'incendie peut aussi embraser notre maison. Mais la croix se

dresse plus haut encore que toutes les flammes. Elles ne peuvent la détruire. Elle est le chemin

de la terre au ciel. Celui qui l'embrasse avec foi, avec amour, avec espérance, est emporté par

elle dans le sein du Dieu un et trine.

Le monde est en flammes.

 

As-tu l’ardent désir d'éteindre l'incendie ? Lève les yeux vers la croix.

Le sang du Sauveur jaillit de son Coeur ouvert. Il éteint les flammes de l'enfer. Rends ton

coeur libre par l'accomplissement fidèle de tes voeux et l'amour divin s'épanchera alors dans

ton coeur jusqu'à ce qu'il déborde et irrigue jusqu'aux extrémités de la terre. Entends-tu le

gémissement des blessés sur les champs de bataille à l'est comme à l'ouest ? Tu n'es ni médecin

ni infirmière et tu ne peux soigner leurs blessures. Tu es enfermée dans ta cellule et tu ne

peux parvenir jusqu'à eux. Entends-tu l'appel de détresse des mourants ? Tu voudrais bien être

prêtre pour les assister. Es-tu touchée par la plainte des veuves et des orphelins ? Tu voudrais 

 être un ange consolateur pour les aider.

 

Lève les yeux vers le Crucifié.

Si tu lui es unie comme une    épouse par l'observance fidèle de tes voeux, alors son précieux Sang est à toi.

 

En lui étant unie,

tu es omniprésente comme il l'est lui-même.

 

Ce n'est pas à tel ou tel endroit que tu peux aider comme le médecin, l'infirmière ou le prêtre.

 

C'est sur tous les fronts, dans tous les lieux de  souffrance que tu peux être présente par la puissance de la croix

 ton amour miséricordieux,l'amour jailli du Coeur de Dieu, te porte partout ; partout l'amour répand son sang précieux, portant

l'apaisement, la guérison, le salut.

Les yeux du Crucifié sont maintenant posés sur toi avec gravité ; ils t'interrogent, ils te scrutent :

veux-tu conclure à nouveau, et solennellement, ton alliance avec le Crucifié ?

Que lui répondras- tu ? ‘Seigneur, vers qui pourrions-nous aller? Tu as les paroles de la vie éternelle.’ (Jn 6, 68)

Ave Crux, spes unica ! »

(Source cachée, Ad Solem - Cerf 1999, p.239-240)

Retraite en ligne : « Carême 2019 avec Édith Stein »

© Copyright 2019, carmes-paris.org. Tous droits réservés.

 

 

 

 

 

 

 

Posté par Lorraine57 à 22:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

19 mars 2019

Fleurs de saison, dans la nature

Déjà le 19 mars, et ces prémices du printemps que j' aime tant....

Ces giboulées aussi, qui nous bousculent un peu, ces bourrasques qui nous glacent, retournent les parapluies,  mais tonifient aussi et  oxygènent.

Oui, j' aime ce temps, tant qu 'il n' y a pas de catastrophe, c 'est sûr !

Je l' aime car il nous réserve tant de surprises

Les troupeaux de nuages qui défilent et se métamorphosent, les trouées de ciel bleu, cobalt, céruléen, turquoise, et tant de nuances uniques et si nuancées, les brumes matinales illuminées des premiers rayons, les averses qui m' obligent à rentrer le linge à peine étendu, la végétation étincelante de gouttes, juste  après l' averse quand le soleil surgit... Quel éblouissement !

Et comment oublier l' arc en ciel ...il y a peu, je pars à la poste sur mon vélo. Je m' étais bien motivée, par un temps tout gris et froid...    

Je m' apprête à rentrer, en grognant un peu, car il se met subitement à pleuvoir !

et là, miracle  ! derrière des buissons surgit l' arc en ciel, brillant, lumineux, intense, comme je n' en avais pas vu depuis longtemps.

Du coup je fais un détour, me dirigeant vers la rivière, en passant dessous le pont.A la sortie du pont, c 'est carrément extraordinaire : l' arc tout entier se déploie, il est double, il est complet, et semble tout proche. il  relie les premières maisons et les bosquets de la rive, on pourrait presque le toucher. Je me dis que je pourrais passer dessous evec mon vélo, et c 'est ce que je fais !

Pas de photo, l' appareil était à la maison, mais peut être l' ai- je contemplé encore plus intensément, et il est resté gravé dans ma mémoire...

 

 

Et maintenant, promenons - nous dans les bois, les yeux grands ouverts, pour voir ces petites merveilles :  les scilles

( j' en ai déjà parlé plusieurs fois, mais tant pis, je ne me lasse pas de ces retrouvailles ! )

P1090868

 

P1090817

 

 

Les hellébores...

 

P1090911 (2)

P1130521

 

Les tussilages, qui poussent si vite sans crier gare, alors que toute trace disparaît l' hiver...

P1090913 (2)

 

Toutes ces petites merveilles arrivent à point, si discrêtes et si pures, pour fêter un grand ami :

P1130571 (3)

Oui, Bonne fête,  Saint Joseph, Joseph de Nazareth, veille sur tous tes amis, protège tous les papas, et tous ceux qui souffrent..

.Merci à toi qui nous apprends  la gratitude, la simplicité, la confiance, la discrétion, le courage, et tant d' autres merveilles qui rendent la vie extraordinaire !

Posté par Lorraine57 à 23:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


05 mars 2019

Tout simplement magique

 Oui, c 'est encore l' hiver sur mon petit blog !

Voilà un moment que j' attends de m' y mettre pour faire un petit texte sympa !

Mais tant pis pour le texte,

le printemps approche à grands pas et je ne veux pas omettre

ces images d' une promenade magique !

Ici, la neige est devenue si rare, que nous sommes tout fous quand enfin elle apparaît !

Trop de photos sans doute, mais je suis incapable de choisir, je choisis tout, un émerveillement de chaque instant ...

bonne promenade avec nous au Mont St Blaise,

tout près d' ici. Devinez quelle est cette église que nous apercevons dans la vallée...

 

P1130308 (2)

 

P1130312

 

P1130316 (2)

 

P1130319 (2)

 

 

P1130320 (2)

 

P1130321

 

P1130326

 

P1130327 (3)

 

P1130328 (2)

 

P1130332 (2)

 

P1130346 (2)

 

 

P1130334 (2)

 

P1130336 (2)

 

P1130340 (2)

P1130335 (2)

 

P1130343 (2)

 

 

 

P1130355

 

P1130358

 

P1130333 (2)

 

 

P1130351

P1130354

 

P1130353

 

P1130350 (2)

 

P1130345

 

 P1130352 (2)

 

P1130357

P1130311

Et voilà , retour à la voiture près de l' allée des grands marronniers... Ils ne vont pas trder à bourgeonner !

 

 

Posté par Lorraine57 à 17:01 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

08 février 2019

Hiver au jardin

P1120910 (1)

P1120909 (2)

Une petite touffe de bruyère semble se plaire depuis quelques années au pieds du Rhododendron, Commeil est bon de voir ces petites clochettes de lumière, qui sont de plus en plus jolies au fil des semaines...

P1120911 (2)

Encore quelques fleurs de ce jasmin d hiver, histoire de goûter ce jaune si frais, même si la photo est floue. Il fleurit tant qu il ne gèle pas, depuis début décembre...

P1120912

 

Les perce - neige, fleurs de lait, apparaissent tels de petits lutins, et plusieurs variétés plus ou moins précoces, plus ou moins hautes se succèdent ça et là, depuis fin novembre déjà...si jolies que certains en deviennent fous ! Allez voir ici, c 'est un émerveillement, une balade de pure poésie...et du coup, celà me donne l' idée de filer ce week end, vers un parc tout près d' ici, où je sais qu' elles sont au rendez - vous...( Oui, c' est le Parc Simon, à Augny...)

 

P1090265

 

Et des oiseaux bien sûr ! Plus rares cette année, d' autant plus appréciés et chouchoutés. Les merles dans notre régions sont très très rares cet hiver. D 'habitude, ils se régalent des baies du Houx avant Noël. Cette année , nous ne voyons plus leurs gracieuses sihouettes noires, nous ne les voyons plus s' affairer à la recherche de morceaux de pommes ou de vers de terre. Ils ont été victimes d' une maladie qui les a décimés.

P1090291

P1090290

Espérons que le printemps verra ces amis ailés repeupler nos jardin, et nous les humains être de plus en plus attentifs à tous ces êtres si discrets et si humbles

 

PS: oui, je passe d' Avril à février sans transition ! les boutons d' or de la page précédentes, étaient dans ma cuisine ...

Merci à tous ceux qui passent par hasard sur ce blog un peu décousu ! et maintenant, en route pour 2019 !

 

Posté par Lorraine57 à 22:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

27 avril 2018

Fleurs de lumière

P1100174

Un printemps intense, passé comme un éclair, mais que de merveilles ....

P1100171 (2)

P1100163

P1100159 (2)

P1100160

 

Bravo l' artiste qui a tout inventé !

et demain , je vous dirai où j' ai pris ces photos....

regardez celà en attendant, et celà

Posté par Lorraine57 à 22:30 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

18 avril 2018

Le frelon européen

P1100092 (3)

La photo n' est pas bonne, mais elle me donne l' occasion d' attirer l' attention sur cet insecte .

Il est apparu dans l' insert de notre cheminée, se promenant deça, delà..Fallait - il le relâcher ou l' occire ?

Après quelques recherches, je vois qu 'il s' agit du Frelon européen . Il n' est pas plus dangereux que les abeilles, ( sauf pour les personnes allergiques) et il ne faut pas le confondre avec le Frelon asiatique, qui lui , est dangereux et nuisible. Ce frelon de nos contrées est jaune en grande partie, le frelon asiatique quant à lui est beaucoup plus foncé et noir.

Notre frelon a sa place et son utilité dans la nature. Par exemple, il mange des mouches.  

Vous trouverez ici, une excellente vidéo, faite par un spécialiste, très précise, où l' on peut voir cet animal en détails.

Conclusion de tout celà : évitons d' exterminer ces insectes qui peuvent nous faire peur, restons prudents bien sûr, ne les approchons pas trop si nous n' en avons pas l' habitude, soyons observateurs, patients, doux et calmes dans la nature, et enseignons tout celà aux enfants...

J' ai été passionnée par la qualité et l' intérêt des vidéos de ce naturaliste,

( Passion animale et végétale ) celle - ci aussi, par exemple , ou celle - là ( sur les plantes sauvages comestibles )..

 

Posté par Lorraine57 à 14:43 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

02 avril 2018

Prémices du Printemps, fin mars

P1090921 (2)

Encore en mars, pourquoi pas ?

Sur la colline du Froidmont....Un timide printemps se réveille...

C 'est toujours aussi agréable de se retrouver sur ces hauteurs , d 'où la vue embrasse un vaste paysage de Lorraine, à cheval sur la Moselle et la Meuthe et Moselle.

Avant de passer à des images plus colorées de ces derniers jours, retournons contempler ces premiers sourires du renouveau.

 P1090919 (2)

On se croirait un peu dans une steppe, ou sur les causses du sud de la France..avec ce petit vent frais qui nous fait apprécier bonnets et anoraks, ainsi que le petit thé brûlant de la thermos.

Pour moi, c 'est la joie, nature un brin sauvage, marche tout terrain, et en dehors des clous, ou hors piste, si possible, fleurs timides, et papillons qui s' éveillent. et devant moi, bien souvent, mon fidèle compagnon, qui m' attend de temps en temps pour faire

un bout de chemin avec moi . 

P1090918

J' ai l' impression d' y être encore, et c 'est bien agréable, car pour le moment, je suis devenue plus sédentaire, avec ma cheville cassée , sniff !

Au moins , je vais avoir le temps de m' adonner à des occupations calmes,

ce blog par exemple !

 P1090908

La petite Tortue, qui vient de sortir de sa cachette. sur le fond de rocher couvert de mousse et de lichen, au milieu des herbes sèches et grises, quel merveilleux éclat de couleurs, comme un petit bijou tombé du ciel !

P1090917 (2)

Au bord du sentier forestier, toutes frêles et discrêtes, quelques anémones, et bientôt les sous bois vont se parer de milliers de corolles...

 

P1090913 (2)

Ils sont chaque année aussi lumineux et surprenants ces tussilages, dont les fleurs apparaissent soudain, bien avant les feuilles, au bord des chemins dans les terres remuées , les éboulis, des terrains ingrats qui les mettent tellement en valeur .

Comment peuvent - ils contenir tant de lumière, même par temps gris, de vrais petits soleils !

P1090911 (2)

Et toujours ces élégantes hellébores, délicatement colorées de vert et de pourpre, elles traversent l' hiver et les gelées, altières comme des princesses, ces cousines de nos jolies Roses de Noël.

Déjà le chemin du retour, à travers le plateau, puis les bois , jusqu' à la Croix de Mission, au - dessus du village d' Arry. Un village riche en surprises,et découvertes historiques,  que je vous ferai découvrir un de ces jours.

P1090895 (2)

Un petit tour à la fenêtre,  il a attiré notre attention  ce joli Vulcain...

Posté par Lorraine57 à 22:50 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,